Tous les articles par Vigilance

Focus sur un camboricien

Bastien Moussou est un camboricien de 28 ans qui a grandi à Chambourcy. Il vient de monter son entreprise « Issue d’à Côté » et nous souhaitions lui donner un coup de pouce avec ce focus sous forme de 4 questions :

1- Quelle est votre activité ?
Avec Issu d’à côté, nous proposons à la vente en ligne des produits issus des terroirs français, systématiquement en circuit court, artisanaux et 100% Fabriqués en France. L’idée est de mettre l’accent sur les produits emblématiques des régions, qu’ils soient connus, méconnus ou oubliés ! Avec bien sur des références de consommation plus courante, comme des pâtes artisanales etc…
Si l’essentiel de la gamme est aujourd’hui alimentaire, nous proposons aussi des produits d’entretien, d’hygiène… la gamme présente au lancement plus de 500 références, et ne demande qu’à se développer !

2- Qu’est-ce que le circuit court ?
L’essence d’Issu d’à côté est de mettre en lumière les producteurs, afin de faire rayonner leur savoir-faire au niveau national. Ainsi, nous travaillons pour l’immense majorité en direct avec les producteurs (sinon avec des coopératives de producteurs). Cela nous permet de savoir précisément d’où viennent chaque produits, mais aussi de garantir aux producteurs un revenu juste et à la hauteur de la grande qualité des produits. D’ailleurs, nous avons fait cet été un grand tour de France des producteurs, afin d’aller à la rencontre de chacun, découvrir leurs métiers, leurs histoires et voir de nos yeux comment sont produits tous les articles que nous vendons sur notre site. En plus, cela nous a permis de mettre un visage sur les noms et les mails, ce qui nous permet de lier avec chacun des partenariats bien plus forts que de simples accords commerciaux. Continuer la lecture de Focus sur un camboricien

Permaculture : revue de presse

Permaculture pour la plaine nord?

Malheureusement ce n’est toujours qu’au détour de l’examen des factures que nous obtenons certains éclaircissements.  Le manque de transparence au sein même de la représentation municipale est incompréhensible… Surtout pour des projets qui pourraient éventuellement recueillir l’assentiment général. A suivre …
Vous pouvez agrandir l’article du Courrier des Yvelines de mercredi 20 juin en cliquant dessus.

Retz : la vérité est ailleurs …

Lorsque les comptes 2017 du Désert de Retz présentés en conseil municipal « oublient » au moins 34% des dépenses et « inventent » 90% des recettes* !

cliquez sur l’image pour télécharger le Pdf

Nous vous laissons juge du « sérieux » et de la « transparence » de l’équipe majoritaire en place …

* chiffres issus de la compatibilité publique de la ville

 

 

Quartier Croix blanche et Chataîgneraie : Quel avenir ?

Un projet d’urbanisation massive du secteur Croix Blanche (à la place des anciennes écoles maternelles et gymnase de la Châtaigneraie) « est ressorti » par le maire et serait soumis à concertation en juin prochain.

Aujourd’hui, face au forcing pour faire acter un projet (jamais évoqué lors des municipales de 2014) modifiant considérablement notre paysage urbain, notre vigilance doit se renforcer.

Ce projet suscite des interrogations et quelques camboriciens souhaitent s’emparer de la réflexion autour de Chambourcy et propose de créer un groupe de réflexion : Réfléchir Chambourcy.
Nous encourageons cette initiative (cliquez sur la photo pour l’agandir) et vous invitons à participer et à relayer leur invitation pour :

MARDI 22 MAI 20h00
Salle de la Montjoie

Vous pouvez aussi cliquer sur le lien vers leur premier questionnaire : https://reflechirchambourcy.typeform.com/to/ZejJmE

Qu’en pensez-vous ?

Vigilance pour Chambourcy n’a jamais soutenu le projet de transformation de la supérette en locaux médicaux et ce ne sont pas les dernières informations obtenues en conseil municipal qui nous feront changer d’avis, mais vous, camboriciens, qu’en pensez-vous ? Après tout c’est votre argent !

Pour vous faire votre propre avis, tentons de rester le plus factuel possible : Continuer la lecture de Qu’en pensez-vous ?

Communiqué


« Lors du conseil municipal de lundi 26 Mars (hier), seulement quelques jours après le dernier attentat terroriste, le maire n’a ni proposé de minute de silence ni rendu hommage aux victimes et à leurs familles. C’est malheureusement une constante à Chambourcy puisque depuis l’attentat de Charlie Hebdo, il n’y a JAMAIS eu aucun geste en conseil municipal pour aucun des nombreux drames qui se sont déroulés sur notre sol national. C’est pourquoi, une fois encore, les élus du groupe Vigilance pour Chambourcy se désolidarisent de cette position incompréhensible et renouvellent leur soutien à tous ceux qui ont été touchés de près ou de loin par ces événements tragiques. »