Frédéric Linée

FREDERICFrédéric est né en 1968 à Saint-Germain en laye et arrive avec ses parents en 1970 à Chambourcy. Aujourd’hui père de 3 enfants; il s’est installé en tant que masseur kinésithérapeute dans la commune en 1992 puis y a ouvert en 2000 un petit centre de rééducation.

Toujours très impliqué dans la vie de son village « presque natal », du scoutisme au conseil pastoral en passant par la présidence de sa copropriété, c’est avec le même dynamisme et la même énergie qu’il s’est engagé dans la vie municipale.

Elu en 1995 au conseil municipal et réélu en 2001, il y occupera un poste d’adjoint au maire pendant sept années.

En charge plus particulièrement du sport et de la culture, il s’investit également dans le domaine de l’action sociale et de l’accessibilité.

Frédéric est à l’origine de nombreuses réalisations dans Chambourcy qui vont de la création d’une politique de prise en compte du handicap (premières places de stationnement GIG-GIC, rampe d’accès pour les personnes handicapées de la place de la mairie, abaissement de trottoirs…) à la construction du nouveau gymnase en passant par la mise en place de rendez-vous culturels comme le weekend « JAZZ en HIVER ».

En désaccord avec le maire, il crée avec Martine Escabasse en 2008 une liste d’opposition, est élu pour la troisième fois consécutive et devient porte parole de son groupe.

Frédéric a vu Chambourcy évoluer depuis 1970. Il reconnait même qu’il y a eu du bon mais aussi du moins bon et surtout du très mauvais de 2008 à 2014. C’est en effet le dernier et troisième mandat du maire actuel qui l’a fait réagir et s’engager auprès de Martine Escabasse :

Depuis les électeurs de Chambourcy qui se sont déplacés en mars 2014 ont choisi de renouveler le mandat municipal pour l’équipe de Pierre Morange. Cependant Frédéric, réélu pour la quatrième fois, a décidé de ne pas faillir à son engagement et a accepté de siéger au conseil municipal et de présider le groupe des élus minoritaires : VIGILANCE pour CHAMBOURCY.

Au delà de Chambourcy, Frédéric siège aussi au bureau de la fédération UDI des Yvelines mais est surtout engagé au sein du parti radical . Porte parole de la fédération des Yvelines, il siège aussi au niveau national dans le groupe de travail chargé de la rédaction des nouveaux statuts du futur parti radical réunifié.